La crise sanitaire Covid-19 a fait naître des dispositifs d’aide destinés aux entreprises. Quels accompagnements pour votre entreprise ?

Covid-19 : quels accompagnements sont prévus pour votre entreprise ?

Face à la pandémie de coronavirus (Covid-19), le gouvernement a décidé de réagir en mettant en place des mesures d’accompagnement pour les entreprises marquées de plein fouet. A quelles mesures immédiates de soutien aux entreprises pouvez-vous prétendre ? Nous faisons le tour dans cet article.

La crise sanitaire Covid-19 a fait naître des dispositifs d’aide destinés aux entreprises. Quels accompagnements pour votre entreprise ?

Mesures immédiates d’accompagnement des entreprises touchées

Voici quelques mesures prévues par l’Etat pour faire face à cette crise et permettre aux entreprises de ne pas sombrer :

  • la possibilité de reculer le paiement des charges sociales et fiscales, sous conditions
  • des remises d’impôts directs, après analyse de la demande
  • une aide de 1 500 € qui pourrait être portée à 2 500 € pour les indépendants, microentreprises et toutes les petites entreprises en difficulté
  • l’obtention d’un prêt garanti par l’Etat pour soutenir l’économie de l’entreprise. L’Etat a prévu de mobiliser 300 milliards d’euros pour garantir cette trésorerie bancaire
  • un rééchelonnement des prêts bancaires, à négocier avec sa banque
  • un dispositif de mise en chômage partiel des salariés
  • une suppression des pénalités de retard dans le cadre des marchés publics d’Etat et des collectivités locales. Le gouvernement reconnaît officiellement la crise du coronavirus comme étant un cas de force majeure.

Fonds de solidarité pour les petites entreprises : comment en bénéficier ?

Le gouvernement a mis en place une aide défiscalisée dans le cadre du fonds de solidarité de l’Etat. Cette aide concerne les plus petites entreprises, particulièrement touchées par la crise sanitaire. Pour l’instant, l’aide s’élève à 1 500 € (un rehaussement à 2 500 € est actuellement à l’étude) et vise les indépendants, TPE, micro-entrepreneurs et toutes les professions libérales de 10 salariés au maximum. Le chiffre d’affaire réalisé doit être inférieur à 1 million d’euros et le bénéfice annuel imposable ne pas excéder 60 000 €.
En outre, ces petites entreprises doivent :

  • soit être fermées, même s’il reste une activité résiduelle comme la livraison
  • ou connaître une perte de leur chiffre d’affaires égal à 50 % au moins entre mars 2019 et 2020.

L’aide est à demander directement sur le site des impôts (impots.gouv.fr), dans l’onglet « Messagerie sécurisée ». A compter du 15 avril, toutes les petites entreprises ayant le plus de difficultés pourront demander une aide supplémentaire égale à 2000 €.

Prêt de trésorerie de l’Etat : comment en bénéficier ?

L’Etat a mis en place un plan exceptionnel de trésorerie permettant de financer les entreprises en difficulté. Toutes les entreprises, de toutes tailles et de toutes formes juridiques, peuvent demander à leurs établissements bancaires un prêt garanti par l’Etat. Ce dernier est destiné à les aider à soutenir leur trésorerie pendant la crise. Ce prêt peut être demandé jusqu’au 31 décembre 2020. Son montant peut aller jusqu’à 3 mois de chiffre d’affaires perçu par l’entreprise en 2019. La première année ne donnera lieu à aucun remboursement. L’entreprise peut choisir la durée d’amortissement du crédit, sur une durée de 5 ans au maximum.
Enfin, l’entreprise peut réaliser une demande de plusieurs prêts, à condition que le montant total de tous les prêts n’excède pas 25 % du chiffre d’affaires ou 2 ans de masse salariale pour les entreprises innovantes.

Les mesures gouvernementales sont insuffisantes pour sauver votre entreprise ? Le cabinet HPH vous propose des solutions adaptées à votre situation. N’hésitez pas à prendre contact avec nous.

La crise sanitaire Covid-19 a fait naître des dispositifs d’aide destinés aux entreprises. Quels accompagnements pour votre entreprise ?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

You may use these <abbr title="HyperText Markup Language">HTML</abbr> tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*